Délégation de la gauche sociale et écologique au Parlement européen
Numéro 9 – 22 novembre 2019
Élection du prochain Ombudsman européen
L’Ombudsman européen est un organe indépendant et impartial dont la mission est de procéder à des enquêtes sur les institutions et agences de l’UE en cas de mauvaise administration. Si l’Ombudsman a la capacité de s’autosaisir, les enquêtes sont majoritairement déclenchées à la suite des plaintes directement déposés par les citoyens européens. En 2018, l’actuelle Médiatrice européenne Emily O’Reilly a ouvert 490 enquêtes, dont 482 sur la base de plaintes.
Le travail de l’Ombudsman européen est essentiel au bon fonctionnement de notre démocratie en s’assurant que les droits des citoyens soient respectés par l’ensemble des institutions européennes. Des enquêtes récentes et diversifiées ont par exemple porté sur l’accessibilité des sites internet de la Commission européenne pour les personnes handicapées ; sur les mesures visant à protéger les travailleurs européens du harcèlement moral et sexuel sur leur lieu de travail ou encore sur la nomination (express) du Secrétaire général de la Commission européenne. Préoccupation majeure de nos sociétés, l’Ombudsman européen s’attaque également à la transparence des décisions publiques et à l’accès aux informations, notamment dans les activités des groupes d’intérêt, autrement dit les lobbies ! Inutile de dire que la Médiatrice actuelle ne s’est pas fait que des amis dans les institutions européennes…
C’est au Parlement européen que revient la tâche de désigner le/la Médiateur/rice européen/ne pour le mandat 2019-2024. Les cinq candidats pour ce poste ont été auditionnés par notre famille politique cette semaine et le seront à nouveau par la commission parlementaire des pétitions le 3 décembre prochain, audition à laquelle participera la délégation.
L’élection se tiendra en décembre lors d’une séance plénière à Strasbourg. C’est une nomination que nous suivons avec sérieux tant cet organe est un rouage essentiel à la confiance que portent les citoyens européens à leurs institutions.
Pour un semestre européen au service du Green New Deal
Aurore Lalucq
Une réforme de la coordination des politiques économiques au sein de l’Union européenne dit « Semestre européen » sera proposée par la Commission dans les semaines à venir. Rapportrice du Parlement européen sur ce sujet, j’ai rencontré cette semaine des syndicats et ONGs européennes pour échanger avec eux sur les propositions que je porterai : la sortie de l’austérité, une règle d’or européenne sur l’investissement public et surtout l’intégration d’indicateurs sociaux et environnementaux au même niveau que les indicateurs économiques. C’est un préalable à la mise en place d’un Green New Deal, et pour véritablement changer nos modèles économiques.
1000 milliards pour le climat
Dans le cadre de la convention citoyenne pour le climat que le gouvernement français a lancée, avec notamment le réalisateur Cyril Dion comme garant du fonctionnement participatif, Pierre Larrouturou a eu l’occasion de participer à la « session de rencontre de porteurs de projets » et d’ainsi présenter, lors de « speed datings », plusieurs dizaines de ces citoyen.ne.s tirés au sort, le pacte « Finance-Climat » qui les a particulièrement convaincu.es. Nul doute que cette proposition sera retenue et présentée au Président Macron qui s’est engagé à venir écouter les conclusions de cette Convention citoyenne au début 2020.
Par ailleurs, ce mercredi, Pierre était l’invité de l’émission « Europe Hebdo » sur LCP à réécouter ici (à partir de 15’10’’).ici (à partir de 15’10’’).
Pierre Larrouturou
Interdiction du Glyphosate en 2021 : du flan !
Éric Andrieu
La promesse faite par Emmanuel Macron d’interdire le Glyphosate en 2021, c’était du flan.
Deux députés LREM ont d’ailleurs préparé le terrain au futur changement de cap présidentiel sur ce produit potentiellement cancérigène.
Que les producteurs de pesticides à base de glyphosate se rassurent, la France restera une terre d’accueil pour leurs produits
Et ce, bien sûr, au mépris de la santé des agriculteurs et ,des consommateurs européens et de la biodiversité.
Situation des droits de l’homme en Algérie
Cette semaine, j’ai bataillé pour obtenir une résolution sur la situation des droits de l’homme en Algérie. Une bataille qui en dit long : https://www.facebook.com/raphael.glucksmann/posts/10156433829867175
Raphaël Glucksmann
Pour une voix puissante de l’Économie Sociale au sein du Parlement européen
Sylvie Guillaume
Au Parlement européen, la campagne pour la constitution des intergroupes bat son plein. Il s’agit de structures informelles qui permettent des échanges de vue sur des thèmes particuliers et de favoriser les contacts entre les députés et la société. Parmi les différents intergroupes en compétition, il y en a un qui me tient particulièrement à cœur : celui sur l’Économie sociale.
 
DANS L’AGENDA
– Lundi 25 novembre :
 
Aurore Lalucq participera en session plénière au débat sur le changement climatique et la COP25. En soirée, elle échangera sur les enjeux liés au Green New Deal, en particulier son implication sur les villes, avec des militants socialistes strasbourgeois.
– Mercredi 27 novembre :
Raphaël Glucksmann rencontrera Oleg Sentsov, prix Sakharov 2018.
 
Aurore Lalucq prendra part à Strasbourg à un séminaire de presse et débattra sur le thème « lutte contre le changement climatique : le Green Deal vu du Parlement européen ».
 
Pierre Larrouturou votera le budget 2020.
 
Sylvie Guillaume rencontrera, à Strasbourg, les élèves du lycée Suzanne Valadon de Paris.
 
– Jeudi 28 novembre :
 
Raphaël Glucksmann rencontrera le collectif « Plus sans ascenseurs ».
 
Aurore Lalucq interviendra à Paris dans un débat sur le thème « Comment rompre avec le productivisme ».
– Vendredi 29 novembre :
Sylvie Guillaume participera à la cérémonie Ecole ambassadrice au lycée Pierre Coton de Néronde, puis à un échange au Centre d’information Europe directe à Saint Etienne sur la lutte contre les violences faites aux femmes.
 
Raphaël Glucksmann participera au débat « Pour une politique commune de l’asile » organisé par Confrontations Europe à Paris.
 
Aurore Lalucq interviendra à Dijon aux Journées de l’Economie Autrement sur « Comment concilier plein emploi et économie soutenable ? ».
Délégation de la gauche sociale et écologique
288, boulevard Saint-Germain
75007 PARIS
www.social-ecologie.eu