Economiste et députée européenne (Place publique, rattachée au groupe de S&D, l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates), Aurore Lalucq défend depuis longtemps l’idée d’un New Deal vert. Elle a coordonné l’une des propositions les plus ambitieuses en la matière en 2017, celle défendue par le mouvement Diem25 lancé par Yanis Varoufakis.

Elle est également co-autrice avec l’économiste Jean Gadrey de Faut-il donner un prix à la nature ? (Les petits matins, 2015) et autrice d’une Lettre aux gilets jaunes. Pour un new deal vert (Les petits matins, 2019). Proche de l’économiste étasunien James K. Galbraith, elle revient pour Alternatives Economiques sur la proposition de New Deal vert portée par l’aile gauche du parti démocrate outre-Atlantique, ses fondements théoriques, son contenu et ses limites, ainsi que sur le pacte vert (Green Deal) de la Commission européenne, distinct du projet des ONG et dépourvu, lui, de toute référence à un nouveau contrat social (« new deal »).

Entretien à lire sur le site d’Alternatives économiques.