Ne répétons pas les erreurs du passé. Ne laissons pas les applaudissements masquer les véritables besoins de notre système de santé.

Tribune publiée par Libération