Si le versement de dividendes était jusqu’ici gelé par la Banque centrale européenne (BCE), c’était précisément pour renforcer les fonds propres des banques face à une crise bancaire. La BCE a réautorisé le versement des dividendes pour les établissements bancaires, alors que la crise est encore devant nous.

Le gel des dividendes en 2020 a permis de conserver 30 milliards d’euros de réserves. Cet argent serait donc bien mieux utilisé pour renforcer la solidité des banques aujourd’hui. 

Intervention d’Aurore Lalucq sur LCI sur le sujet :